Mon Histoire

✍️ Mon Endo Bilan 2022

2022 a été une année riche en émotions ! Préservation ovocytaire round 2 et 3 et suivi d’endométriose… Je vous dis tout 😉

La préservation ovocytaire round 2 et 3

J’ai repris mes process de préservation ovocytaire.

Pour rappel, j’avais réalisé une première préservation en 2021, qui s’était plutôt bien passée : j’avais réussi à congeler 4 ovocytes ! Vous pouvez retrouver mon témoignage complet ici.

2022, grand déménagement… Retour dans ma région natale. Ce qui implique aussi un changement de centre !

3 autres préservations ont été programmées : en février, en avril et en juillet.

Février 2022

J’ai donc entamé une nouvelle préservation : n’habitant pas en ville, j’ai dû prendre ma voiture un matin sur deux pour les échos et les prises de sang. 

Comment dire que… c’était pas vraiment évident de rouler à 6h du mat’ dans le froid sur une route inconnue 😅 

J’envisage d’ailleurs de vous rédiger un article sur les soins en milieu rural, car il y a des p’tites choses à savoir.

Il y avait aussi le stress des examens hors centre : ils devaient absolument être faits à un temps donné, envoyés avant une heure précise… Et il arrive que parfois, ça fait des couacs. Et ça engendre un stress en plus.  

Cette nouvelle préservation, je n’en avais pas envie. J’étais ni prête ni dans un bon mood. J’ai également perdu un être cher pendant la stimulation, et ç’a été difficile.

Je ne l’ai pas préparé non plus comme la précédente.

Je pense honnêtement que la non préparation et le côté psychologique jouent : cette préservation n’a pas bien fini. 

J’en avais 6 de matures, qui ont été prélevés. Un seul a été congelé : le moment a été très difficile à vivre.

Même le médecin n’a pas compris ce qu’il a pu se passer : le déclenchement de l’ovulation avait été fait correctement et au bon moment.

J’ai mis un moment à m’en remettre mais il fallait aller de l’avant : la prochaine allait arriver vite, très vite.

Avril 2022

Donc en avril, c’est reparti pour les stimulations et les contrôles. Point positif : je connais mieux la route 😂

Le centre d’examen me connaît mieux aussi : l’envoi des examens de contrôle sont plus fluides (ouf !)

La date de préservation était prévue le jour de mon anniversaire ! 😭

Et bonne surprise : je réagissais bien au traitement, ma date de prélèvement a donc été avancée d’un jour (j’avoue, j’étais assez ravie de ne pas passer mon anniversaire à l’hôpital).

Autre bonne surprise : 20 ovocytes prélevés, 12 de congelés ! 

Gros soulagement suite à la déception de la dernière fois…

Et dernière très bonne surprise : les préservations, c’est terminé ! J’avais atteint le quota (15 ovocytes a minima à congeler), j’en avais 17.

Celle de juillet a donc été annulée.

Un grand merci à l’équipe de PMA qui m’a accompagnée : du médecin hyper disponible aux infirmières, j’ai eu énormément de chance 💗

Le suivi post préservation

Suite à ces préservations, je devais faire un bilan pour le suivi de mon endométriose : sans surprise, il y en a un peu partout.

Je n’ai pas de douleurs spécifiques, mais j’essaie de faire attention au quotidien : alimentation, activité physique et stress (j’ai encore du boulot à faire de ce côté-là !).

Prochain contrôle d’IRM fin janvier avec injection de contraste (pas ma préf’, je vous l’avoue).

Grosse année autour de la préservation ovocytaire ! J’ai également participé au congrès international du deuil périnatal et la fertilité : j’y ai parlé endométriose, préservation et anticipation du désir de grossesse (Merci Linda pour ta confiance !).

Et vous, quel est votre endobilan pour cette année 2022 ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s