Mon Histoire

đŸ§Ș La prĂ©servation ovocytaire

Aujourd’hui, je vous partage mon parcours de prĂ©servation ovocytaire. J’ai mis plus d’un an Ă  faire la dĂ©marche, Ă  me dĂ©cider, pour, au final, prendre un rendez-vous en Janvier 2021 afin de mettre en place la procĂ©dure. Voici mon histoire et mon expĂ©rience sur la prĂ©servation ovocytaire dans le cadre d’une endomĂ©triose !

La prĂ©servation ovocytaire, c’est quoi ?

La prĂ©servation ovocytaire consiste en la prĂ©servation de la fertilitĂ© chez une femme atteinte d’une maladie affectant les fonctions reproductrices de la femme. Il existe plusieurs cas dont je parlerai un peu plus bas 😉

Plus simplement, il est question de prĂ©server les ovocytes, de les prĂ©lever et de procĂ©der Ă  une cryoconservation (conservation Ă  trĂšs basse tempĂ©rature). Elle peut ĂȘtre faite « seule », c’est-Ă -dire avec un objectif de conservation seule des ovocytes. Elle peut aussi ĂȘtre une premiĂšre Ă©tape vers la FIV (FĂ©condation In Vitro).

Les 3 grandes Ă©tapes d’une prĂ©servation ovocytaire sont :

  • La stimulation ovarienne : il s’agit de stimuler les hormones par le biais d’injections quotidiennes afin d’obtenir plus de follicules que lors d’un cycle ovarien « normal ». L’hormone injectĂ©e est la FSH afin d’accroĂźtre les follicules et les ovocytes viables pour une conservation. L’objectif est donc d’avoir plusieurs follicules matures (et non pas un seul en cycle normal) Ă  prĂ©lever.
  • Le prĂ©lĂšvement : il a lieu lorsque les follicules sont « prĂȘts » (c’est votre mĂ©decin qui le dĂ©finit, en fonction du nombre et de la grosseur), suite aux examens de suivi (prise de sang et Ă©chographies). Pour ma part, j’ai eu le prĂ©lĂšvement aprĂšs environ 12 jours de traitement. GĂ©nĂ©ralement, une anesthĂ©sie locale est pratiquĂ©e avec chirurgie ambulatoire (entrĂ©e le matin, sortie l’aprĂšs-midi ou le soir).
  • La cryoconservation : suite au prĂ©lĂšvement, les ovocytes sont congelĂ©s Ă  basse tempĂ©rature. Vous signez un document relatif Ă  votre accord pour la conservation, accord qui vous sera demandĂ© de renouveler tous les ans (d’oĂč l’importance de signaler votre changement d’adresse…).

La préservation ovocytaire : pour qui ?

Il existe plusieurs cas de prescription d’une prĂ©servation ovocytaire :

  • EndomĂ©triose profonde avec atteinte ovarienne (ce qui est mon cas) : la prĂ©servation permet d’anticiper un dĂ©sir de grossesse future (gros sujet…).
  • Maladies graves de type cancers : le prĂ©lĂšvement se fait avant la chimiothĂ©rapie afin de prĂ©server le fertilitĂ©, pouvant ĂȘtre altĂ©rĂ©e lors des sĂ©ances de chimiothĂ©rapie.

Suite Ă  l’adoption dĂ©finitive le 29 juin 2021 et Ă  sa promulgation le 2 aoĂ»t 2021 de la loi relative Ă  la bioĂ©thique, il est possible de procĂ©der Ă  une « autoconservation des gamĂštes en dehors de tout motif mĂ©dical […] pour les femmes et pour les hommes. »
Le dĂ©cret du 28 septembre 2021 cadre l‘Ăąge pour le prĂ©lĂšvement et l’auto conservation.

Quelles démarches pour une préservation ovocytaire ?

Dans un premier temps, parlez-en Ă  votre gynĂ©cologue et/ou votre mĂ©decin de confiance. C’est lui qui connaĂźt votre dossier et saura vous orienter.

Pour ma part, c’Ă©tait un peu une Ă©vidence : kystes endomĂ©triosiques rĂ©sĂ©quĂ©s en urgence sur les deux ovaires (8 et 4 cm), et donc perte de la rĂ©serve ovarienne avec une AMH moyenne/basse. Attention cependant, une AMH basse ne signifie pas qu’une grossesse naturelle est impossible.

Ma gynĂ©co spĂ©cialisĂ©e m’a fait un courrier de recommandation auprĂšs d’un centre dĂ©diĂ©. Pensez Ă  prendre le rendez-vous bien en amont, il peut y avoir de l’attente.

Ensuite, plusieurs Ă©tapes vous attendront :

  • Le rendez-vous prĂ©paratoire : le mĂ©decin et ou la sage-femme vous expliquera toute la dĂ©marche clairement et vous fera signer des documents pour la conservation. Pensez Ă  bien emmener votre dossier complet, avec les rĂ©sultats et les radios. Ensuite, une prise de sang et une Ă©cho endo-vaginale seront faites afin d’Ă©valuer votre rĂ©serve ovarienne et adapter le traitement. Enfin, on vous indiquera les dĂ©marches administratives Ă  suivre. Pour ma part, je suis tombĂ©e sur un.e docteur.e du CECOS (Centre de don de gamĂštes et de prĂ©servation de la fertilitĂ©), qui m’a expliquĂ© le processus. Je n’ai pas aimĂ© son approche : elle m’a bien rappelĂ© que le temps Ă©tait comptĂ©, que si je voulais un enfant naturellement je devrais me dĂ©pĂȘcher… et c’est bien pour ça que je lui ai rĂ©pondu que j’Ă©tais ici car j’Ă©tais au courant (LOL). BREF, ce n’est pas la premiĂšre ni la derniĂšre fois mais NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE ! Une sage femme, beaucoup plus Ă  l’Ă©coute et humaine, m’a tout rĂ©expliquĂ© et fait les examens.
  • Les dĂ©marches administratives : la sage-femme m’a prĂ©parĂ© le document de prise en charge Ă  envoyer Ă  la SĂ©curitĂ© Sociale. N’oubliez pas de le signer :’). Je vous invite Ă©galement Ă  faire plusieurs photocopies pour en garder plusieurs exemplaires. DĂšs que vous avez ce document en votre possession, envoyez-le au mĂ©decin afin d’avoir la rĂ©ponse le plus vite possible (pour information, je l’ai eu sous deux mois).

Mon expérience de la préservation ovocytaire

Plusieurs étapes importantes existent : je vous partage mon expérience pas à pas !

La préservation ovocytaire à M-1

Un mois avant le dĂ©but de la prĂ©servation, c’est la prĂ©paration physique et mentale ! On fait le rendez-vous prĂ©paratoire, on s’y prĂ©pare, on visualise…

Avant de commencer l’arrĂȘt de la pilule et la stimulation, je vous conseille de prĂ©parer votre corps et votre mental. Car, disons-le, c’est une vraie expĂ©rience de vie. Il faut la visualiser comme une vraie et intense expĂ©rience de vie, qui va vous pousser dans vos retranchements physiques et psychiques. Alors, parlons prĂ©paration 🙂

A M-1, vous pouvez mettre en place les rituels suivants :

  • Adapter votre alimentation : adopter le bon gras ! IntĂ©grez les olĂ©agineux tels que les noix, les noisettes, les graines; assaisonnez malin avec l’huile de colza ou l’huile de noix; mangez des poissons gras tels que les maquereaux, les sardines, le saumon; abusez des fruits rouges.
  • Pratiquer une activitĂ© physique : n’hĂ©sitez pas Ă  pratiquer une activitĂ© physique modĂ©rĂ©e et surtout qui vous fait plaisir ! Pour ma part, c’est Fertility Yoga un mois avant afin de prĂ©parer le corps et l’esprit Ă  cette expĂ©rience qui n’est pas anodine.
  • Se destresser : il est difficile de ne pas se mettre de pression, entre les attentes et les rĂ©sultats, le fossĂ© est parfois immense… Aussi, essayez, au mieux, de ne pas vous mettre de pression et la mĂ©ditation peut ĂȘtre un outil pour vous y aider.

La préservation à S-1

Si « tout va bien », vous ĂȘtes en plein protocole, avec vos injections et contrĂŽles rĂ©guliers (souvent Ă©chographie et biologie sanguine).

Essayez de vous reposer dĂšs que vous le pouvez, c’est Ă©reintant (entre le protocole, les injections, les contrĂŽles et juste la vie, c’est Ă©prouvant).

Prenez du temps pour vous dĂšs que vous le pouvez pour vous chouchouter.

Visualisez positif ! (Toujours sans trop d’attentes)

La préservation à J-1

Vos injections sont terminées, le médecin a donné le GO! pour la préservation.

C’est une bonne nouvelle, vous avez fait le plus dur 🙂

L’ovulation a normalement Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ©e la veille, et vous ĂȘtes prĂȘte pour la ponction !

La préservation à H-1

Les Ă©tapes Ă  connaĂźtre :

  • La ponction a lieu en ambulatoire : vous entrez le matin tĂŽt et sortez dans l’aprĂšs-midi.
  • L’anesthĂ©sie est locale : on vous fait une petite injection pour anesthĂ©sier. Il est possible de vous proposer soit un gaz « hilarant » soit une sĂ©dation trĂšs lĂ©gĂšre (vous ĂȘtes un peu dĂ©foncĂ©e mais consciente).
  • On vous fait la ponction : vous pouvez demander le nombre de follicules prĂ©levĂ©s (vous le saurez dans tous les cas un peu plus tard). Attention, le nombre de follicule prĂ©levĂ©s ne prĂ©dit en rien le nombre d’ovocytes congelĂ©s : en effet, l’ovocyte Ă  l’intĂ©rieur du follicule doit ĂȘtre mature pour ĂȘtre congelĂ©.
  • Vous allez ensuite en salle de rĂ©veil, environ une demi-heure, pour surveillance.
  • Vous retournez ensuite dans votre chambre : on peut vous proposer un petit dĂ©j 😀
  • La biologiste vient ensuite vous donner les rĂ©sultats de la ponction et vous fait signer l’accord de congĂ©lation. Votre mĂ©decin peut Ă©galement venir vous voir pour la suite du protocole.
  • ET VOUS RENTREZ CHEZ VOUS !

Si vous ĂȘtes douloureuse, n’hĂ©sitez pas Ă  le dire ! Il pourra vous ĂȘtre prescrit ce qu’il faut. Si les douleurs sont trop importantes en rentrant chez vous, n’hĂ©sitez pas Ă  appeler les urgences gynĂ©cologiques.

J’ai eu deux expĂ©riences de prĂ©servation, une en avril 2021 et une en fĂ©vrier 2022.

La premiĂšre s’est bien passĂ©e : j’avais peu de follicules Ă  l’Ă©cho mais tous ont Ă©tĂ© prĂ©levĂ©s et congelĂ©s (4 au total) !

La seconde a Ă©tĂ© une grande dĂ©ception : j’avais beaucoup plus de follicules Ă  l’Ă©cho, 6 et 8 ont Ă©tĂ© prĂ©levĂ©s et un seul a Ă©tĂ© congelĂ©. Il y aurait eu un souci Ă  l’injection du DĂ©capeptyl…

Il en faut 15 en tout, je suis bien loin du compte :X

Et vous, avez-vous des expĂ©riences de prĂ©servation ? N’hĂ©sitez pas Ă  en parler juste ici ou Ă  m’Ă©crire â˜ș

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s