epices alimentation anti inflammatoire
alimentation

Les épices dans l’alimentation anti-inflammatoire

L’endométriose est une maladie qui nécessite de prendre soin de soi : son environnement, son mental, son lieu de vie, et aussi… son alimentation ! En effet, l’alimentation est un paramètre important à travailler dans le cadre d’une endométriose. Nous avons déjà parlé de l’alimentation anti-inflammatoire, qui est une première base pour diminuer les douleurs. Il existe aussi des épices anti-inflammatoires, que l’on retrouve dans la médecine ayurvédique. Découvrons-les !

Les épices dans l’alimentation anti-inflammatoire : pourquoi ?

L’alimentation anti-inflammatoire est un levier superpuissant dans l’endométriose.

Pourquoi ? Car, YOU GOT THE POWER ! Et oui. Vous avez le pouvoir de changer les choses.

Aujourd’hui, il existe de nombreux ouvrages dédiés à l’alimentation anti-inflammatoire. Les professionnels de santé se forment également de plus en plus à ce type d’alimentation.

Vous pouvez donc avoir facilement accès aux bases de cette alimentation et ce, sans vous ruiner.

Idéalement, consultez un diététicien avec une spécialité en micronutrition pour qu’il vous guide. Complétez vos connaissances avec des ouvrages et des blogs afin d’être éclairée au mieux sur les pratiques à adopter.

En tout cas, c’est hyper positif et ça change tout. Car vous pouvez être actrice de votre maladie, sans la subir de plein fouet.

Surtout dans une maladie avec de nombreux paramètres encore méconnus.

Pour les premières bases de l’alimentation anti-inflammatoire, vous pouvez retrouver des premiers conseils dans l’article dédié.

Mais savez-vous que les épices aussi en font partie ?

En effet, les épices ont de nombreux effets positifs et ce, depuis des millénaires :

  • Conserver les aliments.
  • Faciliter la digestion.
  • Etancher la soif.
  • Développer la saveur des aliments…

Alors, invitez les épices dans votre cuisine ! Privilégiez les bio en herboristerie. Vous pouvez vous regarder juste ici 😉

Mais alors, quelles épices choisir ?

J’ai participé à un super atelier sur les épices ayurvédiques avec Nathalie Hisseini. Praticienne en ayurvéda, elle organise des ateliers autour de l’ayurvéda, la nutrition… qui sont vraiment passionnants.

Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez son programme gratuit sur 21 jours !

Lors de cet atelier, nous avons recontextualisé l’ayurvéda et les doshas qui nous constituent.

En fonction de votre constitution, certaines épices vous sont plus favorables.

En médecine traditionnelle chinoise, c’est un peu similaire. Vous avez des épices très « yin » (à tendance froide) ou très « yang » (à tendance chaude).

Je vous fais donc part de plusieurs épices qui peuvent vous aider à réguler ballonnements, douleurs et inflammations.

Pour les douleurs et ballonnements, vous pouvez utiliser les épices carminatives : elles vous permettent de vous délester des gaz, de l’eau et des toxines présents dans le corps. Elles facilitent la digestion et évitent aux toxines de s’accumuler.

Une petite liste des épices carminatives :

  • La férule persique
  • La cardamome
  • Le gingembre
  • La cannelle
  • Le fenouil
  • Le cumin
  • La coriandre.

Comme vous le voyez, la plupart sont des épices connues et se trouvent facilement 😊

Pour ma part, l’infusion ayurveda « Himalaya Chaï » de Yogi Tea est idéale ! Elle est composée de gingembre, fenouil, cannelle, coriandre, anis et réglisse.

Mais vous pouvez aussi la faire vous-même 😉

Concernant les inflammations, il existe les épices reconstituantes : elles facilitent l’élimination des toxines et purifient le sang. Elles ont un fort pouvoir anti-inflammatoire. Elles sont également conseillées en cas de problèmes de peau.

La petite liste des épices reconstituantes :

  • L’aloe vera possède un vrai pouvoir d’apaisement en cas de coups de soleil ou de brûlures.
  • Le curcuma est connu pour son pouvoir anti-oxydant.
  • La bardane est idéale pour les problèmes de peau.

Vous avez aussi :

  • La cannelle.
  • Le poivre noir.
  • Le piment de cayenne.
  • L’ail.

Il existe également des « épices antidote » qui régulent les effets secondaires de certains aliments.

Utilisez l’épice dédiée lors du repas concerné. Sinon, vous pouvez la prendre en infusion avant le repas.

Dans le cadre de l’endométriose, vous pouvez utiliser :

  • Le gingembre, pour atténuer les effets du gluten et du sucre sur votre organisme.
  • Le poivre noir ou le pippali, pour réguler les effets des produits laitiers.

J’espère que cet article vous a plu ! Afin d’utiliser les épices qui vous correspondent le mieux, je vous invite à consulter un.e praticien.ne en ayurveda ou en médecine traditionnelle chinoise. Ils vous aideront à définir votre tempérament et à adapter votre alimentation en conséquence 😊

Avez-vous essayé ces épices ? Partagez-moi votre expérience en commentaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s