✍️ Mon Endo Bilan 2019

En ces temps troublés, je vous présente mon Endo Bilan 2019 ! Un peu tardif certes, mais il est n’est pas jamais trop tard 😉

Grande année d’une endolife donc…

1. Création de mon blog !

J’y pensais depuis longtemps, et je me suis lancée…

4 ans après mon diagnostic et mon opération, j’étais enfin prête à tout raconter (et vraiment tout) à tout le monde.

 Au final, peu de proches – voire très proches – n’avaient compris/vu ce que j’avais vécu et enduré. C’est donc un vrai point positif dans la compréhension de la maladie, ce qui était un des premiers buts du blog.

Aujourd’hui, j’ai eu plusieurs retours positifs qui me donnent quelques idées de développement en tête.

A suivre donc 😊

2. J’ai (beaucoup) pris soin de moi.

J’ai décidé en 2019 d’améliorer mon confort de vie !

J’avais toujours une fatigue chronique, des douleurs d’adhérences et cicatricielles, des problèmes digestifs importants.

Je me suis dit :

1. Que faire ? Comprendre d’où ça vient.

2. A quels endroits ai-je le plus mal ?

– Au niveau de mes cicatrices + l’utérus et le rectum (car ils sont liés par des adhérences que la chirurgie n’a pu enlever).

– J’ai beaucoup de problèmes digestifs avec ballonnements, maux de ventre, constipation et une mauvaise digestion.

– Une grande fatigue générale.

3. De là, j’ai pris mon listing des professionnels dédiés à l’endométriose et je me suis dit :

– Pour les cicatrices, c’est de la manipulation interne. De ce côté-là, ce sera un ostéopathe.

– Pour les maux de ventre et la digestion, c’est l’alimentation. J’ai déjà tenu un cahier en fonction de ce que je mangeais et j’avais noté quelques trucs super intéressants. Go nutritionniste.

– Pour la fatigue globale, je ne savais pas vraiment. Mais j’avais vraiment des douleurs qui ne s’expliquaient pas. Enfin si : j’étais plutôt stressée. J’ai donc essayé la sophrologie.

Pendant une année complète, j’ai consulté ces différents spécialistes qui m’ont accompagnée vers plus d’autonomie dans la prise en charge des effets secondaires.

Et ça change énormément les perspectives de vie.

J’ai aujourd’hui très peu de douleurs. Je les gère avec une pratique régulière du sport (3h par semaine), avec yoga obligatoire. Je me fais également quelques auto-massages quand la douleur est très localisée.

J’ai un régime alimentaire adapté, avec des compléments alimentaires naturels me permettant de mieux vivre mes écarts.

J’ai moins de fatigue. J’arrive à la gérer quand elle arrive : je freine, je me pose. L’alimentation y est aussi pour beaucoup.

Aujourd’hui, j’ai encore quelques consultations ponctuelles pour faire le point.

Les médecines alternatives ont vraiment changé ma qualité de vie et mon confort au quotidien.

Et vous, quel bilan pour 2019 ?  Et surtout quelles belles perspectives pour 2020 ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s